Combien de temps faut-il faire décanter son vin avant de le servir ?

Combien de temps faut-il faire décanter son vin avant de le servir

Un amateur de vin doit savoir quand et comment décanter son vin. Mais avant tout, il faut rappeler que le décantage est un acte qui consiste à séparer le vin de son corps tannique. Il est possible de le faire avec une carafe à vin ou un décanteur instantané. Aussi, il faut retenir qu’un vin tannique n’est pas forcément un vin qui avance en âge. Le décantage ne s’applique donc pas uniquement à du vieux vin, mais s’adresse surtout à du vieux vin rouge. Si un vin tannique n’est pas décanté à l’avance, il contiendra des résidus une fois servi.

Retenez aussi qu’un vieux vin est un vin délicat. C’est un vin pauvre en arôme fruité et riche en saveur tertiaire. S’il est un peu trop aéré, il perd son charme. Cependant, le décantage en lui-même va le mettre au contact de l’air. En ce sens, on ne peut jamais garder la prime saveur que le vieux vin avait en bouteille une fois qu’il passe par un décanteur. Quoi qu’il en soit, il est possible et faisable de décanter et de bonifier encore plus son vieux vin, si on s’active avec le bon timing. Alors, combien de temps faut-il décanter son vin avant de le servir ?

L’importance du décantage

Le décantage ou décantation du vin est nécessaire pour une dégustation sans faille. En effet, la mise en bouche d’un vin, et notamment son passage par la gorge, ne peut être plus agréable s’il n’a pas été décanté au préalable. Rappelons-le encore une fois, le décantage concerne les vins tanniques, et donc les vins qui ont un corps velouté ou qui sont pourvus de dépôts.

Lorsque vous décantez votre vin, il se sépare de son corps solide, et vous avez plus de chance de sentir ses arômes les plus subtils. En effet, la langue peut être rapidement dérangée par les tanins au cours d’une dégustation de vieux vin, si la décantation ne se fait pas. L’inconfort de la dégustation n’est donc pas simplement lié à la sensation du tanin en bouche, mais aussi en une perte de saveur.

Le temps de décantage

Pour connaitre le temps de décantage d’un vin, il est nécessaire de connaitre son âge. Alors, pour un vin tannique de moins de cinq ans, le décantage peut bien se faire 4 à 3 heures avant le service. Comme il s’agit d’un vin plutôt jeune, il exprimera encore mieux ses arômes une fois aéré et décanté.

Si votre vin a entre 7 et 10 ans, il vous est conseillé de le décanter 2 heures avant la dégustation. Il prendra un peu d’oxygène et vous révèlera le meilleur de ses arômes.

Pour un vin qui a plus de 10 ans d’âge, le décantage se fera très délicatement. D’ailleurs, dans ce cas de figure, le mieux est de prendre un décanteur instantané qui ne va pas aérer votre vin. Ici, le but est de décanter le vin dès son service.

Si le vin est vieux et est fortement tannique, laissez-le reposer une heure en bouteille sans l’ouvrir avant de le servir. Il faudra laisser se déposer le maximum de tanin au fond de la bouteille avant de passer la boisson par un décanteur instantané.

Avec quel instrument décanter son vin ?

Le type de l’instrument de décantage joue également un rôle important dans la décantation. Sachez simplement que vous ne pouvez pas décanter un vieux vin avec un aérateur de vin, et que vous ne devez pas décanter un jeune vin dans une carafe à cheminée très étroite !

En effet, si vous prenez un décanteur-aérateur, vous ne pourrez l’utiliser que sur un jeune vin tannique. Comme cela, vous aérez et décantez le vin en même temps. De ce fait, pour décanter un vieux vin, le mieux est d’opter pour un décanteur qui passe directement dans une carafe close.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.