Comment Carafer un Vin : Le Guide Pratique

Comment Carafer un Vin Le Guide Pratique

Transvaser son vin dans unautre récipient avant de le consommer n’est pas un geste anodin. Carafer les vins demande d’ailleurs du savoir-faire ; il ne s’agit pas simplement de faire passer la boisson dans une carafe.

Le carafage, que ce soit dans le but de décanter ou d’oxygéner la boisson améliore le goût de ce dernier. Pour une dégustation plus agréable d’un vin rouge, gris, jeune ou vieux, découvrez comment réaliser et réussir ce procédé.

Top des meilleures carafes à vin de [year]

Promo !

Qu’est ce que le carafage ?

Carafer le vin c’est transvaser la boisson dans un autre récipient pour un but d’aération ou pour la décantation. D’ailleurs, les carafes à vin existent en plusieurs formes et types pour permettre l’un ou l’autre de ces procédés.

Cette technique précède la mise en verre de la boisson et prend quelques minutes à quelques heures. Le temps de repos du vin dépend de sa robe, de sa structure et de son âge, et c’est la partie qui prend le plus de temps dans le procédé.

Quand le vin aura reçu assez d’oxygène, quand il a finit de développer ses arômes principaux et subtils, on peut le servir. Cette règle est la même tant pour les jeunes vins que pour les millésimes.

Il est bon de noter que la période de repos nécessaire dans le procédé est suffisante pour chambrer le vin. D’ailleurs, la boisson adopte graduellement la température ambiante de la pièce pendant sa manipulation.

Maintenant, découvrez les deux façons de carafer le vin selon le but escompté :

Carafer

Carafer le vin c’est le mettre en contact avec un maximum d’oxygène sans craindre une oxydation néfaste. Le procédé se passe dans une carafe, à base ou réservoir large et cheminée relativement longue et étroite. La longueur de la gorge du récipient permet au vin de développer graduellement son corps. Sa large base étale la boisson sur une aire suffisante pour une répartition équitable du tanin.

Dans le cas du carafage pour le seul but de laisser le vin s’épanouir, le processus utilisé est similaire à celui de l’aération du vin. Par contre, on n’utilise pas un aérateur de vin dans le procédé, il faudra bien choisir une carafe à vin adaptée au besoin de la boisson. Autrement, le vin ne peut pas développer toutes ses touches aromatiques. Les vins rouges charpentés ont besoin d’un récipient à base large et plate, et les blancs d’un récipient à peine un peu plus large que leur bouteille.

La mise en carafe du vin ne prend pas en compte le débarrassage d’éventuel dépôt de tanins. On met son vin en carafe pour mieux le déguster dans les minutes, l’heure ou les heures qui suivent son repos. L’opération transforme le vin qui peut être nerveux, aigre ou un peu trop fort en alcool après son débouchage. Même si le goût initial de la boisson se perd par ce procédé, elle n’en ressort que meilleure pour les fins palais.

Décantation

La décantation est une autre façon de transformer ou de bonifier la boisson en la transvasant avant le service. Le vin décanté ici n’est pas uniquement épanoui, et plus goûteux. Il va perdre ses sédiments après un repos en cave de plus de 6 ans. C’est d’ailleurs le principal but de ce procédé : le vin est carafé pour devenir plus soyeux en bouche sans perdre de son caractère.

Dans la pratique, on va verser la boisson dans le récipient de carafage en surveillant les dépôts taniques lors du cheminement du jus par le goulot. On évalue également le corps de la boisson lors de sa descente en chambre d’oxygénation. Si le jus est encore surchargé en sédiments, il faut recommencer le procédé. Versez la boisson dans son contenant d’origine préalablement lavée cette fois-ci.

On peut utiliser un décanteur de vin pour ce procédé. Il s’agit d’une sorte de filtre à bec verseur que l’on va fixer à l’ouverture de la bouteille. Le passage de la boisson par le décanteur va débarrasser un maximum de tanins. Par contre, en œnologie, il faut toujours traiter les vins avec délicatesse ; notamment, ceux à décanter. Tel est par exemple le cas d’un bourgogne de plus de 6 ans. Décantez ces boissons en choisissant l’ustensile qui préservera le mieux son caractère.

Quel type de vin faut-il carafer ?

Même s’il est possible de transvaser tous les types de vins en pichet avant de servir, il faut faire attention au procédé utilisé. Le décantage n’est pas adapté à tous les âges de la boisson. Ensuite, pour aérer la boisson il faut de la vigilance, sachant que tous les corps et les âges de la boisson ne supportent pas systématiquement le procédé de transvasement.

L’effet recherché quand on sort la boisson de son contenant d’origine n’est pas non plus le même pour tous les vins. On est dans un jeu de chasse aromatique dans le traitement d’une boisson de moins de 6 ans. Les bouteilles de 6 ans et plus se traitent dans le but d’en débarrasser les dépôts de vieillissement. Il est aussi question de couleur et de corps de boisson dans la réalisation de ce procédé.

On peut par exemple traiter les rouges à plusieurs stades de leur conservation, alors qu’il faudra garder le champagne dans son contenant initial jusqu’à ce qu’on le serve. Tout ce qui est robe clairsemée ne va pas nécessairement supporter le choc du transvasement. Par contre, on peut adopter une manière de faire des plus délicate pour présenter quelques boissons à cépage clair en pichet.

Voici quelques indications détaillées pour vous aider :

Le vin cépage roux jeune

Dès même que l’on retire le bouchon d’une bouteille de cépage roux de moins de 6 ans, on peut transvaser la boisson pour l’assouplir. Ce procédé va révéler tous les goûts principaux et subtils de la boisson.

Les jeunes vins sont toujours plus timides. Leur corps n’est pas encore bien charpenté, qu’il convient de les réveiller avant de les mettre en verre. Le procédé utilisé ici rejoint la mise en contact de la surface de la boisson avec l’air.

De ce fait, il faudra utiliser un récipient de carafage à large base et à cou moyennement étroit mais long. L’ouverture du récipient permet assez à l’air ambiant de s’engouffrer pour toucher la boisson et révéler ses saveurs.

Réservez votre boisson dans son récipient d’épanouissement pendant 2 à 3 heures pour bien révéler les subtilités de ses saveurs.

Quel type de vin faut-il carafer

Le vin vieux

La dégustation d’un millésime roux ne peut se faire sans décanter la boisson. On va transvaser la boisson pour qu’elle se défasse de ses sédiments. Pendant le processus, il faut utiliser une bougie pour mettre en lumière les éventuels dépôts qui se déversent dans la chambre à décanter. Cette lumière douce est la plus efficace pour surveiller la descente de la boisson parce qu’elle n’altère pas le corps de cette dernière.

Cette pratique est également adoptée pour rééquilibrer les saveurs de la boisson. Un repos d’une à deux heures permet aux crus et millésimes âgés de perdre les notes alcoolisées trop prononcées, et de développer les touches fruitées, terreuses et épicées. C’est un processus très intéressant pour transformer la boisson en un breuvage adapté aux repas les plus classiques.

Le rosé, gris, et blanc

Le plus le cépage s’éclaircit, le moins il est nécessaire de réveiller ses arômes par le transvasement. Par contre, on peut mettre la boisson en carafe tout juste avant de la servir le temps de la laisser s’exprimer. Si vous n’aimez pas voir des bouteilles à table, et que vous servez des vins à cépage clair, vous pouvez donc sortir les pichets spéciaux !

Dans l’idéal, ne laissez pas la boisson s’oxyder ; elle doit garder son caractère aromatique le plus longtemps possible. En ce sens, il faudra choisir un récipient qui épanouit la boisson sans trop l’exposer à l’air libre.

Comment carafer le vin ?

Voici les étapes à suivre pour carafer le vin :

  • On retire le bouchon, et on approche l’ouverture du contenant d’origine à celle de la carafe.
  • On laisse la boisson se glisser délicatement le long du cou de la carafe.
  • Il faut maintenant faire tourner la carafe en la tenant bien entre les mains.
  • On secoue la boisson pour l’aider à bien s’épanouir avant de la servir si c’est une boisson de moins de 6 ans.
  • Dans le cas d’une vieille boisson, il ne faut pas trop la brutaliser mais la laisser se décanter au repos.
  • On laisse un léger temps de repos à sa boisson avant de la servir.

Nos carafes à vin coup de coeur de [year]

Promo !

En bref, le fait de transvaser le vin dans une carafe avant de le boire va nettement améliorer l’expérience du dégustateur. Soyez attentif aux critères nécessaires avant d’adopter ce procédé. Pour traiter vos boissons de la bonne façon, procurez-vous surtout les bons accessoires oenologiques, et privilégiez les accessoires de rangement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0